Bienvenue sur l'espace du comité d'organisation

Biographies

Xavier Allouis

Directeur des actions de secours et de solidarité d’une organisation humanitaire et médicosociale, l’Ordre de Malte France

Parcours professionnel

  • Journaliste, éditeur de presse, créateur et chef d’entreprise, Xavier Allouis a notamment dirigé un bimensuel sur les politiques publiques de jeunesse
  • De 2003 à 2010, il a été directeur général de l’association L’Îlot, et à ce titre a contribué à la création d’actions novatrices en faveur de l’insertion professionnelle d’anciens détenus
  • Il est aujourd’hui directeur des actions de secours et de solidarité d’une organisation à vocation humanitaire et médicosociale
  • Il est diplômé de l’IEP de Paris et titulaire d’une maîtrise de droit
  • Magistrat assesseur à la Chambre de l’application des peines de la Cour d’Appel de Paris au titre de l’article 712-13 du Code de procédure pénale

Publications

  • Co-auteur en 1998 de « Sport et société : sport et médias, sport et argent » (Editions du CNFPT) et en 2002 d’un rapport de l’Institut Montaigne « Le système sportif français : mutation ou crise ? ».

Gilbert Berlioz

Sociologue-consultant. Directeur du Cabinet CRESS

Parcours professionnel

  • Gilbert Berlioz est directeur du Cabinet Conseil Recherche Evaluation en Sciences Sociales (CRESS). Il s’intéresse à la socialisation des jeunes en milieu urbain et à l’évaluation des dispositifs qui leur sont dédiés. Ses travaux portent l’articulation des politiques sociales, des politiques de la jeunesse et les politiques de prévention et de sécurité
  • Il est titulaire d’un DESS Politiques Sociales (1992 – IEP de Grenoble)
  • Gilbert Berlioz est aussi chargé d’enseignement : à l’Université Pierre Mendès-France de Grenoble, en Master Evaluation & Management des politiques sociales ; à Sciences-Po Grenoble Formation continue ; à l’IEP de Lyon en Management du secteur public collectivités et partenaires ; et dans les écoles nationales de services publics
  • Depuis 2003, il est expert auprès du Conseil de l’Europe (Direction Générale III) sur la « Prévention des situations des enfants à risques, soutien aux familles en difficulté et à la parentalité positive »

Publications

  • Les 15-25 ans : acteurs dans la cité – Syros 1995
  • La Prévention dans tous ses états. Histoire critique des éducateurs de rue. L’Harmattan 2002
  • « Les jeunes et le sentiment d’injustice ». Informations sociales – n°119 – Octobre 2004
  • La prévention spécialisée entre logique d’engagement et logique de prestation, in « La prévention : concept, politiques, pratiques en débat ». B Bouquet (Dir) L’Harmattan – CNAM – Septembre 2005
  • De l’Ere des militants … au temps des militaires, Lien Social – n° 807 – 7 septembre 2006
  • Soutien à la parentalité dans le cas d’enfants menacés d’exclusion sociale, in « La parentalité dans l’Europe contemporaine : une approche positive ». Mary Daly (Dir) Edition du Conseil de l’Europe – Mai 2007
  • Enfants à risque en Russie : problèmes et solutions (Dir) Conseil de l’Europe -2008
  • Cessons de mettre la jeunesse en miettes, ASH – n° 2614 – 19 juin 2009
  • «Le partage d’informations : où commence et où s’arrête la loyauté envers les usagers ? ». L’école des parents – n°590 – Juin 2011
  • La délinquance n’existe pas ». Cahiers du DSU Rhône-Alpes n°52 – Janvier 2011 ».

Marie-José Boulay

Co-Fondatrice et  administratrice de l’association Aide aux parents d’enfants victimes

Parcours associatif et professionnel

  • • Elle Marie-josé Boulay a fondé en 1991 avec son mari et trois autres familles l’association « Aide aux Parents d’Enfants Victimes » suite à l’enlèvement et à l’assassinat de sa fille Delphine en août 1988. Dans ce cadre, elle accompagne des familles tout au long de la procédure judiciaire : suivi de l’instruction, explication des dossiers, accompagnement lors du procès. Elle a eu ainsi en charge le suivi de familles victimes de Michel Fourniret, dossier dans lequel l’APEV s’était constituée partie-civile.
  • Elle est Ingénieur de l’Ecole Polytechnique Féminine, consultante et directrice de projets informatiques, elle est aujourd’hui à la retraite

Colloques et formations

  • Avec son mari, elle a étudié au Québec, en 1992, les structures existantes pour le traitement des pédophiles
  • Marie-José Boulay Elle a participé à plusieurs groupes de travail à la Chancellerie, dont celui consacré à « La place des victimes dans la procédure de libération conditionnelle » en 2003, et au CNAV, notammentau groupe de travail consacré à « l’accompagnement de la victime dans la phase d’exécution de la décision pénale » en 2006
  • Elle participe à de nombreux colloques, et intervient lors des sessions de formation de magistrats, de policiers et de gendarmes
  • En 2010, elle a participé à l’expérience de rencontres détenus-victimes à la centrale de Poissy

Jean-Michel Camu

Directeur du SPIP de la Gironde

Parcours professionnel

  • Jean-Michel Camu est directeur du Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation de la Gironde depuis 2004
  • Il a auparavant rempli les mêmes fonctions au SPIP de l’Oise de 1999 à 2004, dont il avait dirigé le projet de création de 1998 à 1999
  • Il a été chef de service d’insertion et de probation (1995 – 1998) à la maison d’arrêt d’Amiens. Il a également exercé en qualité de conseiller d’insertion et de probation (1987 – 1995) au centre pénitentiaire de Metz, (maison d’arrêt, centre de détention, maison centrale sanitaire de Metz Barres) au comité de probation et d’assistance aux libérés de Thionville, à la maison d’arrêt de Bordeaux-Gradignan (centre des jeunes détenus)
  • Il a été co-président, avec Philippe Lemaire (Procureur Général) du groupe de travail relatif à l’adaptation des méthodes de travail des SPIP et de lutte contre la récidive en 2011
  • Il a été président d’associations socio-culturelles et sportives
  • Il a été responsable local de la formation professionnelle

Missions particulières

  • Il a été co-rédacteur en 2011 du rapport relatif à une méthodologie de travail dans les SPIP
  • Il a rempli une mission européenne dans le cadre de la validation d’acquis et d’expériences dans un parcours d’exécution de peine. (2007-2008)
  • Il a participé en 2002 à un colloque en Turquie (avec le Conseil de l’Europe) sur la mission des SPIP
  • Il a effectué un stage au Conseil de l’Europe dans le service des affaires juridiques en charge des problèmes criminels en 1987

Robert Canton

Professeur de Community and Criminal Justice à l’Université De Montfort (Royaume-Uni)

Parcours professionnel

  • Robert Canton a exercé pendant longtemps au sein de services de probation, notamment dans des fonctions d’encadrement et de formation. Il a piloté l’un des plus importants programmes de formation de conseillers de probation au Royaume-Uni et s’est investi dans la diffusion et la mise en œuvre de pratiques de suivi des délinquants dans de nombreux pays, notamment en Ukraine, en Russie et en Serbie
  • Il enseigne également à l’université De Montfort au Royaume-Uni, où il occupe depuis 2008 le poste de directeur de la recherche sur la justice pénale et la justice dans la communauté (community justice). Ses recherches portent essentiellement sur la probation
  • En 2007, il a été désigné comme expert auprès du Conseil de l’Europe pour participer à l’élaboration des Règles pénitentiaires européennes. Son expertise a également été sollicitée par la Chambre des communes britannique.

Publications récentes

  • Taking Probation Abroad, European, Probation Journal 1 (1), 2008
  • Human rights and youth justice in Europe in W. Taylor et al. (eds.), Youth Justice Handbook : Theory, policy and practice, 2009
  • Contemporary Probation in Europe: Some reflections, EuroVista, 1 (1), 2009
  • European Probation Rules :  What they are, why they matter, EuroVista, 1 (2), 2010
  • Towards a European Approach to Probation Education and Training (avec Stout, B.), British Journal of Community Justice, 8 (2), 2010
  • Probation: Working with Offenders, Abingdon, Routledge, 2011.

Robert Cario

Professeur de Criminologie et Sciences criminelles à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour

Parcours professionnel

  • Aujourd’hui Professeur de Criminologie et Sciences criminelles à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, Robert Cario est aussi Directeur de l’Unité Jean Pinatel de Sciences criminelles comparées (UJP/CRAJ), Codirecteur du Master Criminologie, Président honoraire de l’Association pyrénéenne d’aide aux victimes et de médiation (APAVIM), Directeur de collections au sein des Editions L’Harmattan
  • Il enseigne la criminologie, la victimologie et la pénologie
  • Ses principaux domaines de recherche portent sur la victime et le procès pénal, la régulation des conflits et la justice restaurative

Principales publications

  • Femmes et criminelles (1992, Erès)
  • Jeunes délinquants. A la recherche de la socialisation perdue (2ème éd. 1999, L’Harmattan)
  • Victimologie. De l’effraction du lien intersubjectif à la restauration sociale (4ème éd. 2012)
  • Les droits des victimes d’infraction (2007, La Documentation française)
  • Introduction aux sciences criminelles. Pour une approche globale et intégrée du phénomène criminel (6ème édition 2008, L’Harmattan)
  • Justice restaurative. Principes et promesses (2è éd. 2010)
  • Codir. avec J.L. Senon, G. Lopez, Psychocriminologie. Prévention, prise en charge, expertise (2012, Dunod)

Luc-Henry Choquet

Sociologue, responsable du Pôle Recherche de la Direction de la protection judiciaire de la jeunesse

Parcours professionnel

  • Luc-Henry Choquet, Sociologue du droit, a conduit des recherches sur la famille pour le ministère de la Justice, le Commissariat général du Plan, le Centre d’études de l’emploi, la CNAF, l’UNAF, la DG Emploi et Affaires sociales de la Commission Européenne
  • Il est actuellement responsable du Pôle Recherche à la Direction de la protection judiciaire de la jeunesse

Principales publications

  • La protection judiciaire et sociale de l’enfance, in Ferrari P., Bonnot O. (dir.) ;
  • Traité européen de psychiatrie et de psychopathologie de l’enfant et de l’adolescent, Lavoisier, 2012 (avec M. Botbol et C. Szwed) ;
  • D’une violence l’autre. Les relations entre les jeunes majeurs sous protection judiciaire et leur famille, Dialogue, 2011/1 (n° 191) (avec F. de Bruyn) ;
  • Voies et fonctions de la contrainte en psychiatrie de l’adolescent, Psychiatrie française, n°2/2010, (avec M. Botbol) ;
  • Éduquer et soigner les adolescents difficiles : la place de l’aide judiciaire contrainte dans le traitement des troubles des conduites, Neuropsychiatrie de l’enfance et de l’adolescence, juin 2010, vol. 58, n°4 (avec M. Botbol et J. Grousset) ;
  • Ordonnance de placement provisoire et obligation de soins en psychiatrie de l’adolescent, Psychiatrie, II-2010, n° 142, 2010, Elsevier Masson SAS (avec M. Botbol, J. Grousset, H. Hamon) ;
  • Éduquer et transmettre – Changement et continuité de la transmission dans le contexte de la justice des mineurs, Adolescence, 27, 2 (avec M. Botbol) ;
  • La prise en compte de la contrainte dans l’action éducative à l’égard des mineurs délinquants – Une lecture renouvelée du droit pénal des mineurs, Cahiers Philosophiques, n°116, décembre 2008 (avec M. Botbol) ;
  • Reconsidérer la famille, Gallimard, 2002 (avec E. Zucker) ;
  • Obligation alimentaire et solidarités familiales – Entre droit civil, protection sociale et réalités familiales, L.G.D.J., collection droit et société, n°31, 2000 (avec I. Sayn).

Franca Cortoni

Professeure à l’École de criminologie de l’Université de Montréal

Parcours professionnel

  • Professeure à l’École de criminologie de l’Université de Montréal et chercheure régulière au Centre International de Criminologie Comparée (CICC), Franca Cortoni est également membre du Comité scientifique et responsable de la thématique scientifique Intervention clinique.
  • Elle a œuvré pendant 15 ans au sein du Service correctionnel du Canada en tant que psychologue, gestionnaire de programmes de traitement des agresseurs sexuels et directrice de la recherche sur l’efficacité des programmes thérapeutiques correctionnels.
  • Elle a également œuvré pendant deux ans au sein du Service correctionnel de la Nouvelle-Galles du Sud à Sydney, Australie en tant que consultante pour la mise en œuvre de leur programme de traitement pour délinquants sexuels.
  • Franca Cortoni a complété son doctorat en psychologie médico-légale et clinique à l’Université Queen’s de Kingston, Ontario, Canada.

Activités de conseil et d’expertise, publications

  • Elle est aujourd’hui spécialiste des questions liées à la violence criminelle et plus particulièrement l’agression sexuelle.
  • Ses activités professionnelles incluent l’évaluation du risque de récidive, le traitement et la gestion correctionnelle des délinquants et délinquantes sexuels et violents.
  • Franca Cortoni est invitée régulièrement à titre de consultante et formatrice sur l’évaluation, le traitement et la gestion des délinquants sexuels et violents à travers le Canada, le Royaume-Uni et les États-Unis.
  • Elle est l’auteure de plus de soixante publications et quatre-vingt dix communications scientifiques, incluant deux ouvrages sous sa codirection dont un livre sur les bases théoriques, l’évaluation et le traitement des délinquantes sexuelles ainsi qu’un traité sur les violences criminelles.

Olivier Cottencin

Professeur de psychiatrie et d’addictologie à la Faculté de médecine de Lille

Parcours professionnel

  • Olivier Cottencin est professeur de psychiatrie et d’addictologie à la Faculté de médecine de Lille
  • Il est aussi praticien hospitalier, responsable du service d’addictologie du CHRU de Lille. Ce service prend en charge en ambulatoire, en hospitalisation de jour et hospitalisation résidentielle, les addictions aux substances et les addictions comportementales (dont les troubles du comportement alimentaires)
  • Son domaine de recherche porte sur l’étude des facteurs de vulnérabilité à l’initiation et à l’auto-entretien des conduites addictives

Travaux et groupes de recherche

  • Olivier Cottencin est également enseignant-chercheur au sein du laboratoire de neurosciences fonctionnelles et pathologie (EA 4559) où ses recherches portent sur l’impact de la consommation de substances sur les émotions et la vision, l’impact de la représentation du corps sur l’anorexie mentale
  • Il préside le Groupement d’Intérêt Scientifique GIRCAd (Groupe Interdisciplinaire de Recherche sur les Conduites Addictives) regroupant plus d’une quinzaine de laboratoires du Nord Pas de Calais et de la Somme autour des facteurs de vulnérabilité aux conduites addictives de la recherche fondamentale à la clinique
  • Il est le co-auteur, avec le Dr Yves Doutrelugne, de deux ouvrages sur les Thérapies Systémiques Brèves

Cândido da Agra

Doyen de la Faculté de Droit de l’Université de Porto (Portugal)

Parcours professionnel

  • Docteur de l’Université de Louvain (Belgique), Cândido da Agra est le Doyen de la Faculté de Droit de l’Université de Porto, où il a fondé l’École de Criminologie
  • Il est aussi directeur de l’Observatoire National de la Délinquance des Jeunes (Ministère de l’Intérieur) et de l’Observatoire de la Sécurité de la Région Métropolitaine de Porto. Il a été membre du Comité Scientifique nommée par le gouvernement portugais pour la politique nationale des drogues (1998-2000)
  • Il est également membre correspondant et fellowship researcher (enseignant-chercheur) du Centre International de Criminologie Comparée (CICC) de l’Université de Montréal, membre du Conseil de Groupement du Groupe Européen de Recherche sur les Normativités (CESDIP – CNRS), membre du Conseil Scientifique de la Société Internationale de Criminologie (SIC)
  • Il fait partie du comité de rédaction de revues internationales : Déviance et Société ; Drogue, Santé et Société et Revue de Criminologie et de Police Technique et Scientifique

Publications récentes

  • La probation et ses contextes socio-historiques. Revue Internationale de Criminologie et de Police Technique et Scientifique, V. LXIV, N. 4, 403-412 (2011)
  • Requiem pour la guerre à la drogue. L’expérimentation portugaise de décriminalisation. Déviance et Société, 33(1), 27-49 (2009)
  • La révolution scientifique de la criminologie contemporaine. Victime et sécurité : deux analyseurs épistémiques, in B.F.Brägger et al., La Criminologie – évolutions scientifiques et pratiques: hier, aujourd’hui et demain. Zürich : Verlag Rüegger (pp.137-153) (2004)

Thierry Danel

Docteur en médecine, spécialiste en psychiatrie

Parcours professionnel

  • Docteur en médecine, spécialiste en psychiatrie, Thierry Danel est ancien chef de clinique à la faculté de médecine de Lille
  • Il a été praticien hospitalier en addictologie, responsable médical du CSAPA du CHRU de Lille
  • Il a présenté une thèse de l’Université Pierre et Marie Curie et une HDR de l’Université de Lille 2.
  • Il est membre de l’équipe d’accueil 1046 de l’école doctorale biologie santé de Lille et directeur de la fédération régionale de recherche en santé mentale du Nord Pas-de-Calais

Jean-Marie Delarue

Contrôleur général des lieux de privation de liberté

Parcours professionnel

  • Jean-Marie Delarue est contrôleur général des lieux de privation de liberté depuis 2008 et membre du Conseil d’Etat depuis 1979
  • Il a occupé la fonction de Président-adjoint de la section du contentieux du Conseil d’Etat (2007-2008)
  • De 2002 à 2008, il a été Président de la commission de suivi de la détention provisoire
  • Il a été Directeur des libertés publiques au ministère de l’intérieur (1997-2001)
  • Il a d’abord été Délégué interministériel à la ville (1991-1994)
  • Jean-Marie Delarue est agrégé d’histoire et licencié de sociologie

Annie Devos

Directrice générale des maisons de justice (Belgique)

Parcours professionnel

  • Annie Devos est directrice générale au ministère de la Justice en Belgique et dirige la direction générale des maisons de justice depuis 2006.En Belgique, celles-ci interviennent pour assurer le suivi de personnes sous main de justice dans la société, auprès des victimes et dans le cadre de l’exercice de l’autorité parentale.
  • Assistante sociale et licenciée en criminologie de l’Université Catholique de Louvain-la-Neuve (1986), elle a travaillé 10 ans à l’Administration pénitentiaire comme directrice de prison et a ensuite évolué au sein de l’organisation avant de devenir en 1999 directrice régionale des maisons de justice pour le ressort de la Cour d’Appel de Bruxelles.
  • Elle a conduit de 2004 à 2008 la réforme des services parajudiciaires belges.

 Publications récentes:

  • Devos, A. & Marum Ferreira, P. (2008), “La peine de travail au quotidien”, in L’exécution des condamnations pénales, A. Masset (ed) Anthemis 245-324.
  • Devos, A. (2009) “Bilan des dix ans des maisons de justice et les perspectives pour les années à venir” in “10 ans des Maisons de justice, bilan et perspectives” in Actes du colloque des 2 et 3 décembre 2009 Service Public Fédéral Justice- Bruxelles 13-43.
  • Devos, A.(2010) “Comment les alternatives à la détention préventives sont-elles intégrées après 20 années de mise en  oeuvre” in “Détention Préventive, 20 ans après” sous la direction scientifique de B. Dejemeppe et D. Vandermeersch  Larcier Bruxelles
  • Devos, A.(2010) “Les droits de l’Homme?…Et quoi encore” in “Les droits de l’homme et l’efficacité de la justice”  Association Syndicale des Magistrats (ed) Larcier – Bruxelles  281-297. »

Stephen Farrall

Professeur de criminologie et Directeur du Centre de recherche en criminologie à l’Ecole de droit de l’Université de Sheffield (Royaume-Uni)

Parcours professionnel

  • Stephen Farrall est professeur de criminologie et directeur du Centre de recherche en criminologie à l’Ecole de droit de l’Université de Sheffield (Royaume Uni)
  • Ses recherches portent sur la désistance, la mesure de la peur de la délinquance et les conséquences des politiques économiques et sociales néolibérales sur la délinquance
  • Stephen Farrall a collaboré à la réalisation de The Road from Crime, un documentaire sur la sortie de la délinquance

Principales publications

  • Farrall, S., Sparks, R., Hough, M. and Maruna, S. (eds) (2011) Escape Routes: Contemporary Perspectives on Life After Punishment. London, Routledge
  • Godfrey, B., Cox, D. and Farrall, S. (2011) Serious Criminals: A Historical Study of Habitual Criminals. Clarendon Studies in Criminology, Oxford University Press, Oxford. With a Foreword by Professor Pat Carlen, Westminister University
  • Farrall, S., Jackson, J. and Gray, E. (2009) Social Order and the Fear of Crime in Contemporary Times. Clarendon Studies in Criminology, Oxford University Press, Oxford. With a Foreword by Professor Wesley Skogan, Northeastern University, USA
  • Godfrey, B., Cox, D. and Farrall, S. (2007) Criminal Lives: Family Life, Employment and Offending. Clarendon Studies in Criminology, Oxford University Press, Oxford
  • Farrall, S. and Calverley, A. (2006) Understanding Desistance from Crime, Crime and Justice Series. Open University Press, London
  • Farrall, S. (2002) Rethinking What Works With Offenders. Willan Publishing, Cullompton, Devon. With a Foreword by Christine Knott, Chief Probation Officer, Greater Manchester Probation Area

Ludovic Fossey

Vice-président chargé de l’application des peines au TGI de Créteil

Parcours professionnel

  • Depuis 2004, il exerce comme vice-président chargé de l’application des peines au Tribunal de Grande Instance de Créteil. Il est chargé de la coordination du service, de la présidence du Tribunal de l’application des peines et d’un secteur géographique en milieu ouvert
  • De 2005 à 2012, il a occupé les fonctions de Secrétaire général de l’Association Nationale des Juges de l’Application des Peines (ANJAP)
  • De 1998 à 2004, il a exercé les fonctions d’adjoint au chef du service législatif au Secrétariat général du Gouvernement
  • A partir de 1998, il rejoint la direction de l’Administration pénitentiaire. Au sein du bureau de gestion de la détention, il a participé à l’élaboration des politiques en matière de prévention du suicide en milieu carcéral, au développement du projet d’exécution des peines et à la mise en place des premiers centres pour peines aménagées. Il a également contribué aux travaux de la commission de réforme de la libération conditionnelle présidée par M. Farge, conseiller à la Cour de Cassation
  • De 1996 à 1998, il a été membre du comité consultatif de la libération conditionnelle auprès du garde des sceaux
  • Magistrat depuis 1995, il a d’abord exercé en qualité de juge de l’application des peines près le Tribunal de Grande Instance d’Evreux. Il était en charge de la division des longues peines du centre de détention de Val de Reuil

Virginie Gautron

Maître de conférences en droit pénal et sciences criminelles à l’Université de Nantes

Parcours professionnel

  • Virginie Gautron est maître de conférences en droit pénal et sciences criminelles à l’Université de Nantes (Laboratoire Droit et Changement Social, UMR CNRS 6297)
  • Ses recherches portent sur les politiques et pratiques pénales, les fichiers de police, les dispositifs partenariaux dans le champ de la prévention et de la sécurité
  • Elle participe actuellement à une recherche collective et pluridisciplinaire, quantitative et qualitative, sur l’évolution des modes de traitement des délits dans cinq juridictions du Gand Ouest
  • Elle a soutenu en 2006 une thèse sur les politiques publiques de lutte contre la délinquance pour laquelle elle a reçu le Prix Emile Garçon de l’Association Française de Droit Pénal en 2007
  • Elle est par ailleurs membre du comité de rédaction de la revue Champ pénal / Penal Field

Principales publications

  • La prolifération incontrôlée des fichiers de police, A.J. Pénal, février 2007, pp. 57-61 ;
  • La fin de la singularité du modèle français de prévention de la délinquance, A.J. Pénal, mai 2007, pp. 205-209 ;
  • L’évaluation de la politique criminelle : des avancées en trompe-l’œil ?, Archives de politique criminelle, n°30, 2008, pp. 201-219 ;
  • De la société de surveillance à la rétention de sûreté : étapes, faux-semblants, impasses et fuite en avant, A.J. Pénal, n°2, 2009, pp. 54-57 ;
  • J. Danet, V. Gautron, Réflexion sur les fondements de l’incrimination d’usage de stupéfiants, Archives de politique criminelle, n°31, 2009 ;
  • La coproduction locale de la sécurité en France : un partenariat interinstitutionnel déficient, Champ pénal / Penal Field, nouvelle revue internationale de criminologie, Vol. VII | 2010, mis en ligne le 27 janvier 2010, http://champpenal.revues.org/7719;
  • Usages et mésusages des fichiers de police : la sécurité contre la sûreté ?, A.J. Pénal, n°6, juin 2010 ;
  • Les dispositifs locaux de coproduction de la sécurité, in Wyvekens A. (dir.), La sécurité urbaine en questions, coll. Les Pratiques du Cédis, éd. Le passager clandestin, juillet 2011, pp. 27-31 ;
  • V. Gautron, Raphalen P., Les stages : une nouvelle forme de pénalité ?, Déviance et Société, 2013, 1 (à paraître)

Bruno Gravier

Psychiatre, Chef du Service de Médecine et de Psychiatrie Pénitentiaire du CHUV, Professeur de psychiatrie à la Faculté de Biologie  et de Médecine de Lausanne (Suisse)

Parcours professionnel

  • Bruno Gravier est chef du service de médecine et de psychiatrie pénitentiaire (SMPP) du Département de Psychiatrie du Centre Hospitalier Universitaire Vaudois. Le SMPP, qu’il a créé et développé, assure les soins somatiques et psychiatriques auprès de l’ensemble des détenus des quatre prisons du canton de Vaud (Suisse), il assure aussi une consultation ambulatoire qui accueille principalement des patients auteurs d’infractions à caractère sexuel astreints à un traitement par l’autorité judiciaire
  • Il est aussi professeur de psychiatrie à la Faculté de Biologie et de Médecine de Lausanne (Suisse) et directeur académique de l’Institut de Psychiatrie Légale du Département de Psychiatrie du CHUV
  • Il a fait son internat en psychiatrie à Saint-Egrève (1982-1986), puis a été Praticien Hospitalier au SMPR des prisons de Lyon (1986-1991)
  • Il a été médecin à l’institut Philippe Pinel de Montréal (Canada) de 1981à 1982
  • Il a poursuivi des études de médecine à Caen puis à Lyon et a passé sa thèse en 1981

Activités associatives et de recherche

  • Il est président de la Conférence des Médecins Pénitentiaires Suisse (CMPS), une association qui regroupe les médecins exerçant en milieu pénitentiaire
  • Il est secrétaire du Comité Européen Droit Ethique et Psychiatrie (CEDEP)
  • Il est membre de l’Association pour la Recherche et le Traitement des Auteurs d’Agressions Sexuelles (ARTAAS)
  • Il est aussi membre fondateur de la Société Suisse de Psychiatrie Forensique (SSPF)
  • Enfin, il a présidé le Comité d’organisation du Congrès International Francophone sur l’Agression Sexuelle de Montreux (2011)

Jean-Pierre Guay,

Ph.D, Professeur agrégé à l’École de criminologie, Université de Montréal (Canada)

Parcours professionnel

  • Jean-Pierre Guay est professeur agrégé à l’École de criminologie de l’Université de Montréal, chercheur titulaire à l’institut Philippe-Pinel de Montréal et chercheur au Centre International de Criminologie Comparée.
  • Il enseigne les questions d’évaluation du risque, la recherche évaluative et la statistique à l’École de criminologie de l’Université de Montréal depuis 1999.
  • Il est détenteur d’un doctorat en criminologie de l’université de Montréal et il a complété deux années d’études postdoctorales au département de psychologie de l’Université Brandeis au Massachusetts.

Activités de recherche et publications

  • Ses travaux de recherche portent essentiellement sur les questions de mesure des phénomènes criminels, notamment le risque de récidive, l’affiliation aux gangs de rue, la psychopathie et l’hétérogénéité des délinquants sexuels et violents.
  • Il a dirigé la traduction, l’adaptation et l’implantation de nombreux instruments d’évaluation du risque et de la protection au Québec et mène différents travaux de recherche conjoints avec les ministères de la Sécurité publique et de la Justice du Québec, de l’Ontario et du Canada.
  • Il a été appelé à donner de nombreuses formations en matière d’évaluation du risque aux intervenants, aux cliniciens, aux décideurs et aux gestionnaires au Québec et au Canada en plus d’agir à titre de conférencier dans de nombreux forums locaux, nationaux et internationaux.
  • Il a rédigé plusieurs dizaines d’articles scientifiques et chapitres de livres, et vient de terminer un ouvrage sur les gangs de rue qui paraîtra aux Presses de l’Université de Montréal intitulé Traité des gangs de rue : théorie, évaluation et intervention. »

Ouvrages et publications

  • L’évaluation de la validité prédictive du LS/CMI dans la prédiction des incidents disciplinaires, Criminologie, 44, 279-303 Charton, T., Couture-Poulin, J-F. et Guay, J.P. (2011)
  • Agonal Sequences in Fourteen Filmed Hangings with Comments on the Role of the Type of Suspension, Ischemic Habituation and Ethanol Intoxication on the Timing of Agonal Responses, Journal of Forensic Sciences, 32, 104-107, Sauvageau, A, LaHarpe, R., King, D., Dowling, G., Andrews, S., Kelly, S., Ambrosi, C. Guay, J.P. et Geberth, V.J. (The Working Group on Human Asphyxia) (2011)
  • Fracture of the neck structures in suicidal hangings: a retrospective study on contributing variables. Forensic Science International, 207, 122-126, Clément R, Guay J.P., Sauvageau A. (2011)
  • An assessment of long-term risk of recidivism by adult sex offenders: One size doesn’t fit all. Criminal Justice and Behavior, 38, 188-209, Parent, G., Guay, J. P., & Knight, R. A. (2011)
  • Intégration sociale et récidive chez les délinquants sexuels graves : Une étude exploratoire, in M. Tardif (Éd.), L’agression sexuelle : Transformations et paradoxes, (pp. 256-283). Montréal: Cifas-Institut Philippe-Pinel de Montréal
  • Le phénomène des gangs de rue : une perspective nord-américaine, in Herzog-Evans, M. (Éd) Transnational Criminology Manual, Wolf-Legal Publisher, pp 295-318, Guay, J.P. et Fredette, C. (2010)
  • Peut-on prédire la récidive ?, dans Lafortune, Denis, Poupart, Jean et Tanner, Samuel, Questions de criminologie (pp. 73-84), Québec, Les Presses de l’Université de Montréal, Guay, J.P., et Parent, G. (2010)
  • Le phénomène des gangs de rue et sa mesure. Dans Le Blanc, M. et Cusson, M. (Dir.), Traité de criminologie empirique (4e édition) (pp. 167-198). Montréal, Les Presses de l’Université de Montréal, Guay, J.P. et Fredette, C. (2010)

Martine Herzog-Evans

Professeure de Droit à l’Université de Reims

Parcours professionnel

  • Martine Herzog-Evans est professeure de Droit à l’Université de Reims, docteure en droit privé et sciences criminelles
  • Elle a précédemment enseigné au sein des universités de Nantes, Paris XI et Paris X
  • Après une licence en droit public (Paris XI, 1983), un certificat en droit européen et communautaire (Paris I, 1984), une maîtrise en droit privé, droit international privé et droit du commerce international (Paris XI, 1986), puis un DEA en droit international privé et droit du commerce international (Paris I, 1987), elle a enseigné en tant que vacataire durant deux années tout en travaillant dans le secteur privé
  • Elle a ensuite été allocataire d’enseignement et de recherche de 1989 à 1993, puis attachée temporaire d’enseignement et de recherche de 1993 à 1995 à l’Université de Paris XI (Sceaux)
  • Elle s’est spécialisée en droit de l’exécution des peines à compter de 1990 et a soutenu sa thèse intitulée « La gestion du comportement du détenu. L’apparence légaliste du droit pénitentiaire » en décembre 1994, sous la direction du professeur Pierre Couvrat, de l’Université de Poitiers
  • Depuis lors, l’essentiel de ses travaux a concerné l’exécution des peines. Cependant Martine Herzog-Evans a également écrit en droit privé et de la famille, et plus précisément, en matière de maternité

Principales publications

  • Transnational Criminology Manual (ed.) chez Wolf Legal Publishers, Nijmegen, Hollande;
  • Droit de l’exécution des peines, 4e édition, Dalloz-Action, édition de 2012-2013 ;
  • Droit pénitentiaire, Dalloz-Action, première édition, 2012 ;
  • Procédure pénale, en collaboration avec Gildas Roussel, Vuibert, 3e édition, 2012 ;
  • La criminologie à l’Université. Mythes et réalités, avec Robert Cario et Loïck M. Villerbu, L’Harmattan, 2012 ;
  • Insertion et désistance des personnes placées sous main de justice. Savoirs et pratiques, (direction avec Paul Mbanzoulou et Sylvie Courtine), L’Harmattan, 2012

Jean-Paul Jean

Magistrat et universitaire

Parcours professionnel

  • Il est avocat général à la Cour de cassation depuis septembre 2012
  • Il a exercé auparavant pendant dix années les fonctions d’avocat général près la cour d’appel de Paris, auprès des cours d’assises
  • Il est aussi professeur associé à l’Université de Poitiers (masters 2 Droit pénal et sciences criminelles, Criminologie et victimologie), habilité à diriger les recherches
  • Il a été conseiller du ministre de la Solidarité, de la santé et de la protection sociale (1988-1991) puis du ministre de la Justice (1992 et 1997-1998), membre de l’inspection générale des services judiciaires (1992-1997)
  • Il a été directeur de la mission de recherche droit et justice (1999-2003) concomitamment avec son activité au parquet général de Paris
  • Il a été directeur de sessions de formation continue à l’Ecole nationale de la magistrature. Les sessions les plus récentes : « Impact et évaluation des politiques publiques en matière de lutte contre la délinquance » 2008-2010 et « Justices d’Europe » en 2012
  • Il est depuis 2003 le président du groupe des experts de la CEPEJ (Commission européenne pour l’efficacité de la justice) du Conseil de l’Europe
  • Il est spécialiste de la justice pénale et des sciences criminelles, de l’évaluation des systèmes judiciaires, de l’histoire de la justice

Publications récentes

Ouvrages

  • Systèmes judiciaires européens : efficacité et qualité, Ouvrage collectif à partir d’une enquête menée auprès de 47 pays dans le cadre de la CEPEJ (président du groupe des experts), éd. du Conseil de l’Europe, Les études de la CEPEJ n° 18, 460 p, septembre 2012
  • La réalisation d’enquêtes de satisfaction auprès des usagers des tribunaux des Etats-membres du Conseil de l’Europe, (avec H. Jorry), Les études de la CEPEJ n° 14, éd. du Conseil de l’Europe, 67 p, 2011 (édition en français et en anglais)
  • Histoire de la justice en France (1715-2010), J.-P. Royer, J.-P. Jean, B. Durand, N. Derasse, B. Dubois, 4ème édition refondue, 1305 p, PUF, 2010
  • Un droit pénal postmoderne ? Mise en perspective des évolutions et ruptures contemporaines, (codirection avec M. Massé et A. Giudicelli), PUF coll. Droit et justice, 2009
  • Le système pénal, La Découverte, coll. Repères, 2008
  • Une administration pour la justice (co-dir. avec Denis Salas) Revue française d’administration publique n° 125, La Documentation française, 2008

Articles

  • L’inéluctable mouvement vers un ministère public européen, in Le droit pénal de l’UE au lendemain du Traité de Lisbonne, Actes du colloque organisé au Sénat le 27 janvier 2011, Université Paris 1Panthéon-Sorbonne, 2012
  • Transformations et permanences dans la fonction et la façon de punir, in Le droit de punir du siècle des Lumières à nos jours (F. Chauvaud dir.), PUR, 2012
  • Le contrôle et l’évaluation de la qualité du service public de la justice, in Actes du colloque Franco-Néerlandais, Universités de Poitiers et Nimègue, PUP, 2012
  • Incarcérer à tout va constitue une erreur grave, Observatoire international des prisons, Revue Dedans-dehors n° 74-75, décembre 2011
  • La mémoire du crime dans les deux lois de déclaration relatives au génocide des arméniens et à l’esclavage, in La mémoire et le crime (M Danti-Juan dir.), Institut de sciences criminelles, Université de Poitiers, Cujas, 2011, pp 175-197
  • La justice française à l’aune des systèmes judicaires d’Europe, Regards sur l’actualité n° 374, La Documentation française, octobre 2011, pp 23-24
  • Le contrôle de l’autorité judiciaire sur la garde à vue, in Les incidences des évolutions constitutionnelles et européennes sur la matière pénale (H. Matsopoulou dir.), Actes du colloque de l’Université de Sceaux du 14 juin 2011, Revue Lamy droit des affaires, septembre 2011, pp 62-67
  • Le ministère public français au regard des justices pénales d’Europe, Actualité juridique Pénal Dalloz, mars 2011, pp 106-112
  • Sa bibliographie complète sur le site de l’Institut des sciences criminelles de l’Université de Poitiers : http://isc-epred.labo.univ-poitiers.fr/

Lila Kazemian

Criminologue, Professeure de Sociologie au John Jay College of Criminal Justice – New York (Etats-Unis)

Parcours professionnel

  • Lila Kazemian est criminologue, professeure de sociologie au John Jay College of Criminal Justice – New York (Etats-Unis)
  • Elle a effectué ses études doctorales à l’institut de criminologie de l’Université de Cambridge, où elle a également effectué un stage post-doctoral

Spécialités et domaines de recherche

  • Ses travaux de recherche se centrent sur les carrières criminelles et la criminologie développementale, le désistement, la réinsertion sociale des détenus et la criminologie comparative

Annie Kensey

Chef du bureau des études et de la prospective à la Direction de l’administration pénitentiaire

Parcours professionnel

  • Annie Kensey est actuellement chef du bureau des études et de la prospective à la direction de l’administration pénitentiaire et chercheure associée au CNRS/CESDIP, centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales
  • Elle a été membre du conseil scientifique de l’institut national d’études démographiques (INED) et a été plusieurs fois invitée en qualité d’expert pour les questions de Justice du Conseil de l’Europe et de l’ONU. Elle est membre expert du European of crime and Criminal Justice Sourcebook of Statistics
  • Elle a par ailleurs été chargée de travaux dirigés en « Information économique et sociale » pour les étudiants en sciences économiques à l’université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne. De façon régulière, elle intervient également à l’école nationale d’administration pénitentiaire (pour laquelle elle dirige certains mémoires d’éducateur), et à l’école nationale de la magistrature
  • Elle a participé pendant plusieurs années universitaires au DU éthique et médecine et milieu carcéral (Professeur Gentilini) et intervient régulièrement à la faculté de médecine de Lyon (professeur Elchardus) ainsi qu’à l’université Marc Bloch à Strasbourg (sociologie Patrick Colin)
  • Elle est administratrice de l’Association française de Criminologie et présidente de l’association Centre Audiovisuel Simone de Beauvoir
  • Elle est titulaire d’un doctorat en démographie délivré par l’Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne intitulé « La population des condamnés à de longues peines, Apports de la socio-démographie pénale à la controverse sur le rôle des aménagements de peine dans la lutte contre la récidive »

Principaux ouvrages et études

  • Une nouvelle étude sur la récidive des sortants de prison, en 2011
  • Le suicide en prison, avec l’INED en 2010
  • Prison et Récidive, des peines de plus en plus longues, la société est-elle vraiment mieux protégée ?, éditions Armand Colin en 2007
  • Prisonniers du passé, avec Pierre V.Tournier CNRS/DAP, 2005
  • Arithmétique de l’exécution des peines avec Pierre Tournier, CNRS/DAP, 2002, recherches sur la récidive
  • Les À-coups, recherche quantitative sur les agressions de détenus contre le personnel, 1998

Hans Lefebvre

Conseiller pénitentiaire d’insertion et de probation

Parcours professionnel

  • Conseiller pénitentiaire d’insertion et de probation au Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation des Landes, il est en poste à l’antenne de Dax depuis 2007
  • En 2006, il rejoint le Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation de Gironde avant son affectation dans les Landes
  • Titulaire depuis 2004, il a tout d’abord été affecté à la maison d’arrêt de la Santé
  • Il est titulaire d’un Master 2 de droit de l’exécution des peines et des Droits de l’Homme et d’un diplôme universitaire des sciences de l’inadaptation et de la délinquance juvénile (DUSIDJ) de la Faculté de droit de Pau et des Pays de l’Adour
  • Il est intervenant à l’ENAP dans le cadre de la formation des élèves conseillers pénitentiaires d’insertion et de probation.

Jean-Daniel Lévy

Directeur du département Politique & Opinion chez Harris Interactive

Parcours professionnel

  • Jean-Daniel Lévy, analyste, est directeur du département Politique & Opinion chez Harris Interactive
  • Il exerce depuis 15 ans dans le secteur des études (Ifop, CSA) et a travaillé aussi bien sur des sujets corporate (image interne et externe des entreprises et des institutions), d’opinion que politiques. Il est persuadé que l’analyse transverse (mêlant opinion, corporate) offre une analyse profonde des faits de société et une restitution plus dynamique des résultats des enquêtes. Il est amené à travailler pour de nombreux responsables politiques, formations politiques, institutions et entreprises
  • Jean-Daniel Lévy est également éditorialiste sur la chaîne parlementaire (LCP). Il est déjà intervenu publiquement sur le rapport des Français à la Justice, notamment à l’occasion des 50 ans de l’Ecole Nationale de la Magistrature de Bordeaux (ENM)

Yann Maurin

Conseiller pénitentiaire d’insertion et de probation

Parcours Professionnel

  • Il est conseiller pénitentiaire d’insertion et de probation au SPIP du Rhône antenne de Villefranche-sur-Saône à la maison d’arrêt. Cet établissement a reçu le label Règles Pénitentiaires Européennes pour son circuit « arrivants ». Son organisation est axée autour du parcours d’exécution de peine
  • En 2010, il a co-animé un groupe de parole en milieu ouvert, auprès d’auteurs de violences sexuelles sur mineurs de moins de quinze ans
  • Après son affectation en septembre 2008 au SPIP du Rhône antenne mixte de Lyon, il part en mars 2009 pour l’antenne milieu fermé, au sein de la maison d’arrêt de Lyon-Perrache puis de Corbas (au bâtiment femmes et au bâtiment hommes prévenus/condamnés)
  • Titularisé en octobre 2007, il est affecté au SPIP de l’Ain antenne mixte de Bourg-en-Bresse (suivi de personnes en milieu libre et de personnes écrouées à l’ancienne maison d’arrêt de Bourg)
  • Il a rédigé et soutenu, au cours de la formation initiale, d’un mémoire de recherche et d’application professionnelle sur « L’incidence de l’incarcération sur la trajectoire des toxicomanes ».
  • Il a été affecté en sa qualité d’élève conseiller d’insertion et de probation (CIP) au Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation (SPIP) du Rhône, antenne mixte de Lyon de 2005 à 2006, puis Affecté en qualité de stagiaire CIP au SPIP de la Loire, antenne milieu ouvert de Saint-Etienne et antenne milieu fermé de La Talaudière
  • Titulaire d’une maîtrise de droit privé, il est entré à l’Ecole Nationale de l’Administration Pénitentiaire en octobre 2005

Catherine Paulet

Psychiatre des hôpitaux, médecin-chef du service de psychiatrie en milieu pénitentiaire (PACA Ouest)

Parcours professionnel

  • Catherine Paulet est psychiatre des hôpitaux, médecin-chef du secteur de psychiatrie en milieu pénitentiaire 13P01 PACA Ouest
  • Elle est médecin chef du Centre de soins, d’accompagnement et de prévention en addictologie des prisons de Marseille
  • Elle est médecin responsable du Centre de ressources régional PACA pour les intervenants auprès des auteurs de violences sexuelles
  • Elle est médecin chef du pôle psychiatrie, médecine, addictologie en détention – Médecine Légale Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille
  • Auparavant, a exercé en secteur de psychiatrie générale dans le Vaucluse.

Autres responsabilités

  • Elle est membre de la commission de suivi médical de l’Unité pour malades difficiles du centre hospitalier de Montfavet
  • Elle est experte auprès du Conseil de l’Europe, Comité européen pour la Prévention de la Torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants
  • Elle est la présidente d’honneur de l’Association des Secteurs de Psychiatrie en Milieu Pénitentiaire (ASPMP)

Pierre-Victor Tournier

Directeur de recherches au CNRS, Centre d’histoire sociale du XXe siècle, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne

Président de l’association “DES Maintenant, en Europe ”

Parcours professionnel

  • Pierre-Victor Tournier est directeur de recherches au CNRS, spécialiste de démographie pénale
  • Il est aussi chercheur au Centre d’histoire sociale du XXe siècle de l’Université de Paris I
  • Ainsi que maître ès sciences mathématiques et docteur en démographie, habilité à diriger des recherches
  • De 1977 à 2011, il a été chargé d’enseignement en mathématiques appliquées à l’Institut de démographie de Paris I (IDUP)
  • Directeur de l’hebdomadaire Arpenter le Champ Pénal, il est aussi président de l’association « DES Maintenant, en Europe » (pour « Déviance Et Socialisme Maintenant en Europe »)
  • Il est le fondateur de Champ Pénal / Penal Field et de l’association « Pénombre », ainsi qu’ancien président de l’ « Association française de criminologie » (AFC)

Publications récentes

  • Dictionnaire de démographie pénale, L’Harmattan, 2010
  • Dialectique carcérale, L’Harmattan, (dir.), 2012
  • Enfermements. Populations, Espaces, Temps, Processus, Politique, L’Harmattan (dir.), 2012
  • La prison : une nécessité pour la République, préface d’Elisabeth Guigou, Les Editions Buchet & Chastel, à paraître en février 2013

En savoir plus sur le site du ministère de la justice

Planning des auditions